Forum sur l'univers incroyable de Star Wars / Avec le partenariat de Anakin Web http://www.anakinweb.com/#
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sondage
Comment trouvez-vous les changements du forum ?
Sublime ! Une grande avancée pour le site !
63%
 63% [ 5 ]
Très bon, du bon travail.
25%
 25% [ 2 ]
Bof, ça va mais sans plus.
0%
 0% [ 0 ]
Pas bon, je préférais avant ...
13%
 13% [ 1 ]
Très laid, faites revenir l'ancienne version !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
Sujets similaires
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

      

Les posteurs les plus actifs de la semaine

MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com

Partagez | 
 

 Un Spartan dans la galaxie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Un Spartan dans la galaxie.   Ven 16 Mar - 19:15

Et voila le prologue de ma fic en cross-over entre Halo et Star Wars. Pour les besoins de la fic, j'ai cré tout un tas de personnages, et de vaisseaux. Je vous mettrais un peu plus tard le...dramatis personae ou pour les non-latinistes (Ce qui m'inclut lol! ) la liste des personnages mise à jour à la fin de chaque chapitre. Evidemment, je ne suis pas propriétaire de Halo ou de Star Wars. Même si j'aimerais bien.
Ah, et l'action de l'histoire se passe 20 ans après Halo 3, 10 mois avant le début de la guerre contre les YV, et ne prend pas en compte les infos sur Halo 4.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Amiral, la flotte a franchi le vide intergalactique.
-Merci enseigne, répondit l’amiral. La liaison com est-elle possible?
-Affirmatif, répondit le jeune soldat.
Les chercheurs de l’UNSC avaient mis six ans à concevoir un générateur assez puissant pour permettre de voyager entre les galaxies. Depuis la signature de l’alliance entre les restes de l’Alliance Covenante et le United Earth Government, le nouveau but de cet alliance était de repousser encore un peu plus les limites de leurs cartes spatiales. Durant six ans, les meilleurs scientifiques humains et Covenants avaient mis leur travaux en commun, et le projet « MIRAGE » avait vu son aboutissement un an plus tôt. Ils avaient mis deux mois à équiper une flotte de combat, quand ils avaient étés attaqués par un ennemi inconnu.

Dix mois plus tôt.

-Amiral Witcomb, les dock orbitaux nous informent que la flotte de l’amiral Drayson a finie d'être modifiée. Ils seront prêts à partir dans une semaine tout au plus.
-Formidable, dit Witcomb.
L’amiral Everett Witcomb supervisait depuis le tout début le projet MIRAGE, situé sur la petite planète de Pharans, à la limite de la galaxie. Cette planète avait été choisie car elle se situait le plus près du vide intergalactique, et là ou ce même vide séparant deux galaxies était le moins étendu. Everett Witcomb faisait parti de l’UNSC depuis plus de trente ans, bien avant la fin de cette horrible guerre qui avait mise à genoux l'UEG.
Alors que Witcomb se souvenait de l’immense sacrifice que la race humaine avait du payer, un jeune soldat entra en trombe dans la salle de contrôle, avant de s’exclamer:
-Amiral, nous avons un problème.
-Lequel?
-Nous avons perdu le contact avec l’unité de reconnaissance Alpha-7.
-Perdu le contact? Répéta l’amiral.
-Lors de leur dernière transmission, ils ont dit qu’ils avaient repérés des…trucs bizarres, et qu’ils allaient voir de quoi il s’agissait.
-Des trucs bizarres?
-Ce sont leurs termes exacts, répondit le soldat.
Soudain, l’alarme d’attaque s’enclencha, et un opérateur radar s’écria:
-Amiral, nous avons une dizaine de vaisseaux non identifiés qui arrivent vers nous.
-Distance? Demanda Witcomb en reprenant ses vieilles habitudes d’amiral lourdement décoré.
-Ils seront sur nous dans dix minutes.
-Mettez moi en liaison directe avec Drayson!!! Que sa flotte se prépare à se battre.
*
-C’est très clair Everett, répondit l’amiral Francis Drayson.
La communication fut coupée, et les sirènes du vaisseau se mirent en marche. Drayson se tourna, avant de faire face à un homme en armure EVA rouge, avec un casque à visière dorée.
-Lieutenant Wolfson, prenez votre escadron et allez à leur rencontre.
-Compris amiral, répondit le Spartan.
Le lieutenant Ethan Wolfson, alias Sierra-Beta-013 était un Spartan-IV, plus puissants, plus intelligents et mieux équipés que les Spartan-II, leur éqquivalent le plus direct, et aussi le commandant en chef des quatre-cent Spartans-IV. Il était né dix ans avant la fin de la guerre contre les Covenants, et si la guerre avait durée deux ans de plus, le jeune homme se serait retrouvé sur le front à combattre les Brutes et autres Grognards. De toute façon, il s’était retrouvé à combattre les Brutes et autres Grognards, mais pour reconquérir les mondes de l’UEG au lieu de les défendre.
Il sortit de la passerelle de contrôle du Réquisitoire, avant de prendre l’ascenseur. Il décrocha sa radio, avant de dire:
-Scott, ramène l’escadron au hangar bâbord, on a de la visite.
-Compris boss.
L’ascenseur s’arrêta, et Ethan en sortit. Il piqua un sprint jusqu’au hangar, avant de se diriger vers son escadron. Tous les autres étaient déjà là, au total treize autre Spartans.
-Allez, tout le monde, on y va!!!
Ils se dirigèrent tous ensemble vers leur chasseurs DST-22.
Le DST-22 était un chasseur biplace de sept mètres de long, avec un nez en double pointe, le cockpit logé au milieu, deux ailes, et deux réacteurs. Sous les ailes se trouvaient les canons lasers jumelés, alors qu’à l’avant, on trouvait les tubes lance-missiles, ainsi que les canons Gauss. Sur le dos de l’appareil se trouvait une tourelle mitrailleuse LAAV-A4, dirigée soit par ordinateur, soit manuellement par le copilote. De plus, il était équipé d’un réacteur FTL pour l‘hyperpropulsion, d‘un bouclier dernier cri, et d‘un blindage plus que conséquent.
Une fois montés dans son chasseur, un prototype du tout nouveau DST-23, Ethan se brancha sur le canal de son escadron, avant de dire:
-Hunter leader paré
-Hunter deux prêt.
-Trois paré.
-Quatre paré à tout dégommer.
-Hunter cinq en place.
-Hunter six prêt.
-Et Hunter sept, paré.
-Bien, dit le lieutenant. Escadron Hunter, en avant.
Les portes du hangar s’ouvrirent, et l’escadron sortit dans l’espace, avant de se diriger vers le flotte ennemie.
-Oh nom d'un Flood, fit quatre. Et il faut qu’on affronte ça?
-Kim, grommela Ethan, met là en veilleuse.
Ils accélérèrent, se plaçant en tête de la nuée de chasseur qui sortait des vaisseaux et des stations de défense stationnés autour de Pharans. Devant eux se dressait une douzaine de vaisseaux de forme ovoïde constellés de petits cônes, lâchaient des nuées de petits chasseurs noirs. Moins de cinq minutes plus tard, les chasseurs ennemis furent à portée de tir, et Ethan enfonça la gâchette de ses canons laser. Les rayons bleus fusèrent, avant de détruire deux vaisseaux.
-Trois et cinq, avec moi, ordonna Ethan. Les autres, virez à tribord.
Puis il se tourna légèrement, avant de dire à son copilote:
-Scott, calcule-moi un vecteur d’interception, puis joue un peu de la gâchette.
Scott s’exécuta, et Ethan fit virer son chasseur à bâbord. Les petits chasseurs qui leur faisaient face tiraient des sorte de petits projectiles rocheux, mais les boucliers encaissaient le choc. Il fit un looping, avant de mitrailler l’arrière d’un chasseur. Des espèces de boucliers encaissèrent une partie des décharges laser, mais le chasseur fut finalement détruit.
-Hunter leader, fit trois, vous en avez un derrière, juste sous la ligne de tir de Scott.
-Pas de panique, répondit Ethan, on a juste à…modifier la ligne de tir.
Ethan mit son chasseur à l’envers, et Scott détruisit le poursuivant.
Soudain, sa radio crachota, et il entendit Drayson:
-Lieutenant, leur vaisseaux lourds nous bombardent, et ils sont encore hors de portée de nos canons AM.
-Et les supers CAM des stations spatiales?
-Pareil, répondit l’amiral. Mais un Super-transporteur Covenant sera là dans dix-huit minutes.
-Ok, on part dire bonjour à nos nouveau meilleurs amis, ironisa Ethan avant de basculer sur la fréquence de son escadron. Escadron Hunter, on se regroupe et on me suit. Et faites chauffer les canons Gauss et vos lance-missiles.
L’escadron se regroupa, avant de sortir de l’escarmouche. Ethan poussa les moteurs de son chasseur au maximum, et une fois à portée de tir, il tira une salve de Gauss. Cependant, un mini trou noir se forma au moment ou les projectiles allaient frapper la coque du vaisseau, les obus furent aspirés, et le Spartant-IV monta en chandelle por ne pas finir aspiré.
-Et m****, jura Ethan.
Il fit un second passage, mais cette fois-ci, il tira une double salve. La première fut aspirée, mais la seconde passa, et perça la coque du croiseur ennemi. Des explosions secouèrent le vaisseau, et ce dernier se mit à tirer à son tour. Les sept chasseurs se séparèrent, avant de recommencer à tirer. De nouvelles explosions créèrent des brèches dans la coque du vaisseau ennemi, quand une dizaine de chasseurs tentèrent de les arrêter.
-Amiral Drayson, nous avons trouvés un moyen efficace de passer leur…boucliers. Tirez d’abord une salve de missiles, puis au canon AM. Ils arrêteront les premiers, mais pas les seconds.
-Compris lieutenant.
Les combats reprirent de plus belle, et quand le Super-croiseur Covenant arriva neuf minutes plus tard, les bâtiments ennemis commencèrent à entamer une manœuvre de fuite. Cependant, l’un des vaisseaux se stoppa brutalement, ses réacteurs, ou tout du moins ce qui le propulsait ayant du être neutralisé.
-Wolfson, dit Drayson, Witcomb veut que vous montiez dans ce vaisseau avec votre escadron, et que vous le récupériez.
-Cool, fit Ethan, j’ai toujours attendu l’invitation pour leur pendaison de crémaillère.
-Lieutenant, cessez votre humour noir tout de suite. Et faites moi ce boulot, proprement s’il vous plait.
-Tout de suite, amiral.
Sur l’ordre d’Ethan, l’escadron Hunter se dirigea vers le vaisseau immobilisé, et réussirent à monter dans le vaisseau en créant une immense brèche dans la coque.
L‘escadron Hunter regroupait les meilleurs Spartans, et ils avaient démontrés leur efficacité lors de la longue reconquête des territoires de l‘UEG, aussi bien dans l‘espace que sur terre. Ils étaient équipés pour la quasi-totalité d’armures EOD couleur sable à visière argentée, mais Scott, le second d’Ethan, avait une armure RECON marron, et Kaytlin, le médecin du groupe, avait une Mark VIII blanche avec des croix rouges. La seule chose un peu bizarre dans l’escadron était le fait que Scott et Kaytlin etaient frère et sœur. Surtout que Scott était spécialisé dans les explosifs, alors que Kaytlin elle, s’était tournée vers la médecine.
Ethan s’empara de son fusil d’assaut, avant d’en vérifier le chargeur. Il sortit de son vaisseau, avant d’être suivi par Scott. Le sol, ainsi que les murs semblaient être organiques, ce qui était étrange. Un sas se dressait devant eux, et Ethan l’ouvrit en tirant dessus. Huit Spartans passèrent, les six autres gardant les vaisseaux, et le sas se referma. Soudain, au détour d’un couloir, ils furent attaqués par des guerriers en armure, armés de bâtons. Les guerriers furent rapidement défaits, et Kaytlin s’accroupit, avant de dire:
-Il n’ont rien de technologique sur eux. Vraiment étrange.
Soudain, un autre guerrier tenta de tuer Ethan, mais le Spartan se baissa, avant de lui briser la jambe d‘un coup de pied. Il lui attrapa le cou d’une main, avant d’attraper son couteau de l’autre.
-Bon, tu vas me dire gentiment combien vous êtes, et tu mourras rapidement.
-Je ne trahirais jamais les miens, hérétique.
-Pff, fit Kim. Pourquoi c’est tout le temps religieux? Avec les Covenants, c’était « démons » et maintenant, on est des hérétiques.
-Kim, tais-toi. Je répète ma question, combien êtes-vous?
Pour tout réponse, le guerrier cracha sur Ethan, et ce dernier grogna:
-Bon, tu ne me laisse pas la choix.
Le Spartan planta avec violence son couteau dans l’épaule de l’extraterrestre, l’empêchant ainsi de s’enfuir. Puis il dégaina son pistolet, avant de tirer dans le genou du guerrier. L’humanoïde hurla, et Ethan répéta encore sa question. Le soldat ennemi garda le silence, et Ethan lui tira dans l’autre genou.
-Alors, toujours aussi peu loquace?
-Je-ne-dirai-rien, martela l’extraterrestre.
-Eh ben alors, désolé, fit Ethan d’une voix totalement dénuée d’émotions.
Il cola le canon de son arme contre le front de sa victime, avant de presser la détente. L’extraterrestre s’affaissa, et le lieutenant récupéra ses armes. Ils se scindèrent en deux équipes, l’une dirigée par Ethan, l’autre par Scott. Au terme de nombreuses escarmouches, ils arrivèrent dans une grande salle, ou de nombreux extraterrestres s’affairaient sur des sortes de consoles. Plusieurs dizaines de guerriers arrivèrent, et la bataille se transforma en mêlée générale. Kim s’amusait comme une petite folle avec son fusil à pompe, et Jake faisait un véritable massacre avec son marteau anti-grav. À un moment, Ethan vit une console clignoter en rouge, et la décision la plus logique s’imposa à lui:
-Barrez-vous!!! Ils vont faire péter le vaisseau!!!
Les Spartans firent demi-tour, mais ils furent bloqués par d’autres guerriers. Ethan remit son fusil d’assaut dans son dos, avant de prendre son fusil à pompe. Au terme d’un combat d’une dizaine de minutes, ils réussirent à atteindre le « hangar » et remontèrent dans les DST-22.
*
-Total des pertes? Demanda Witcomb.
-Trente-cinq chasseurs perdus, répondit l’amiral Drayson. Et une quarantaine de morts dans les vaisseaux encore en fonction. De plus, nous avons perdus trois patrouilleurs MC-60, et une corvette Trident.
-Qui que ce soit, dit Ethan, ils étaient très déterminés. Mais est-ce qu’on a pu calculer leur coordonnées de saut?
-C’est en cours.
La porte de la salle de contrôle s’ouvrit, laissant passer l’amiral Vanda ’Endumee, l’amiral en charge du super-croiseur Covenant Light of Sanghelios, qui était venu à leur secours.
-Salutations, humains.
-’jour grommela Ethan.
-Que savons-nous sur ces extraterrestres? Demanda ‘Endumee.
-À part qu’ils se servent de trous noirs comme boucliers et qu’ils nous attaquent à coup de cailloux? Ils n’utilisent rien de technologique.
La porte se rouvrit, laissant passer un chercheur en blouse blanche, portant une tablette tactile entre les mains.
-Amiraux, lieutenant, nous avons calculés les coordonnées de saut hyperspatial.
-Déjà? S’étonna Drayson.
-En fait, ça n’a pas été difficile, monsieur.
-Et pourquoi?
-Car on avait déjà calculé ces coordonnées. Ils se sont dirigés vers l’autre galaxie.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Et voila. C'était long, mais c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain
Admin
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 23
Localisation : New York, Little Italy, au domaine Corleone

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Sam 17 Mar - 21:02

C'est pas mal. Bonn entrée en scène. Ensuite, je ne suis pas spécialiste de Halo ou de la période Yuuzhan Vong, mais je me renseignerai sur les deux pour mieux comprendre ta fic. Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Sam 17 Mar - 22:37

Merci. Mais j'ai moi-même potassé le sujet un long moment avant de l'écrire. Et pour l'instant, avec 107 pages Word, et des très grosses ellipses, j'en suis qu'à la bataille d'Ithor, qui est quand même au début de la guerre.
Spoiler:
 

Et pour Halo, je te propose ce site. Il rame un peu, mais il est super. Et dans la barre recherche, tape "nova". Tu m'en diras des nouvelles.
Et tu pourra aussi voir à quoi ressemmble un Super-Transporteur d'Assaut
http://wiki.halo.fr/index.php/Accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 16:51

Et voila le premier chapitre de l'histoire. Avec la rencontre entre l'UNSC et la Nouvelle République.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Chapitre un: Installation.

De nos jours.

La simple mission d’exploration qu’aurait du être le projet MIRAGE venait de devenir au mieux une mission de sauvetage à l’échelle galactique, et au pire une invasion pure et simple. Les équipages des deux-cent vaisseaux, du simple patrouilleur au redoutables cuirassés Spartiates, plus un prototype du nouveau cuirassé lourd Purgatoire, nouveau fleuron de la flotte de l’UNSC, avaient été triés sur le volet, tout comme les millions de soldats, pilotes, marins et techniciens compris. Le but premier de la mission était de trouver une planète, d’y établir une base, puis de contacter le principal gouvernement en place dans l’autre galaxie, afin de les prévenir de la menace.
Evidemment, l’escadron Hunter avait tenu à faire parti de la mission, et Ethan avait emmené en plus avec lui quarante autres Spartans, soit dix pourcent de ses effectifs.
Le voyage avait duré neuf mois, mais ils étaient désormais arrivés dans cette nouvelle galaxie.
-Everett, est-ce que vous me recevez?
-Mal, répondit Witcomb. Alors?
-Nous sommes arrivés à bon port, et nous avons déjà trouvé une planète viable.
-Parfait. Larguez la station-relais, et allez voir ce qu’il en est.
La communication fut coupée, et Drayson donna l’ordre de larguer la station-relais. Cette station améliorerait les communications intergalactiques. Ensuite, il donnerait le même ordre à d‘autres vaisseaux qui se rendraient à différents points de cette galaxie pour poser des stations-relais identiques. Puis il sortit de la passerelle, avant d’aller vers le laboratoire du professeur Pierce.
-Alors professeur?
-Alors quoi? Grommela Pierce sans lever le nez de ses recherches.
-Ou sommes nous?
-Pas au bon endroit, répondit l’astrophysicien.
Puis il afficha une carte de la galaxie en 2D, avant de montrer un point.
-Les coordonnées de saut de nos adversaires menaient ici, alors que les nôtres nous on menées là.
Puis il montra un point à l’exact opposé.
-Et c’est problématique?
-Pas tellement. On a juste moins de chance de leur tomber dessus. C’est votre Spartan qui va être en rogne. Maintenant, si vous voulez bien me laisser, j’ai du travail.
Drayson sortit, avant de se diriger vers la zone d’entrainement, le seul endroit ou il était certain de trouver le lieutenant Wolfson. Ethan était occupé à taper sur un sac de sable, qu’il arracha littéralement d’un coup de pied.
-Lieutenant, la dégradation de matériel peut couter cher.
-Ça y est, on va enfin leur botter le cul?
-À vrai dire, non.
-Et pourquoi? Demanda Ethan.
Le Spartan se dirigea vers une table en acier, ou était posé son casque. Il l’attrapa, le tint quelques secondes devant son visage, avant de le remettre sur son crâne.
-On est à l’opposée de leur point de saut, répondit Drayson.
-Me dites pas que cet abruti de Pierce s’est planté dans ses calculs.
-Non, mais vous savez, Pierce a encore tenté de me sortir un exposé sur l’incompétence des militaires donc…
-Oui, je vois on vous voulez en venir. Vous avez préféré sortir plutôt que de lui coller un pruneau entre les deux yeux.
-On pourrait plutôt dire qu'il m'a viré de son labo. Mais je ne venais pas vous parler de ça. Le scanner longue portée vient de trouver, une planète, et j’aimerais que vous alliez dessus pour…trouver un plan du coin. L’atmosphère et viable, et si il n’y a personne dessus on en fera notre base opérationnelle.
-Ok, dit Ethan en sortant. Ah et dites à Pierce de ne plus se gourer dans ses calculs, sinon…
Il se dirigea vers le hangar tribord, ou il réunit son escadron. Ils montèrent dans un Condor, une version améliorée du Pélican, capable d’embraquer vingt soldats au lieu des dix habituels, et plus lourdement armé. Cependant, celui de l‘escadron était encore plus modifié: systèmes d‘armements derniers cris, un nouveau prototype de bouclier moléculaire…Walt, alias SB-120 se mit aux commandes, avant de faire sortir le transporteur du hangar. Il se dirigea vers la surface, avant de s’y poser sans encombres. Une fois le sas arrière ouvert, ils se déployèrent autour du Condor. Autour d’eux s’étendait un paysage neigeux, sans le moindre signe de vie, et balayé par une petite tempête de neige. À l’est, des montagnes se profilaient, alors qu’au sud, on voyait ce qui paraissait être des collines.
Au sol, Kim dit:
-C’est…calme.
-Lieutenant, grogna Jake, demande l’autorisation de frapper Kim.
-Refusée, répondit Ethan. Doug, Scott, Kaytlin, et Kim restez ici, nous on va faire un peu de tourisme.
Les dix Spartans partirent vers le sud, quand ils tombèrent sur des ruines.
-À votre avis, c’est quoi? Demanda Ethan.
-Des ruines, répondit Bryce.
-Merci, j’en savais rien, ironisa le lieutenant. Bryce, Alex, Kristen et Bradley, venez avec moi. Les autres, sécurisez le site.
Les cinq Spartans entrèrent prudemment dans les ruines, avant de commencer à les explorer. Au bout d’un moment, ils tombèrent sur un terminal encore allumé, et Kristen dit:
-Wouao, ce truc a encore de l’énergie. Je vais voir si je peux en tirer quelque chose.
-Patron, s’exclama Bradley alias SB-037, venez voir!!!
Ethan s’approcha, et vit que le Spartan contemplait un homme en armure blanche, ou plutôt son cadavre.
-Soldat? Demanda Bradley.
-Sûrement, répondit Wolfson.
Puis il ramassa ce qui ressemblait à un fusil, avant de le tendre à SB-037.
-En tout cas, ça, c’est pas terrien. Et puis ça fera plaisir aux scientifiques. D’ailleurs, toute l’armure leur fera plaisir.
-Lieutenant, fit Kristen, Alex et moi on a trouvé une carte.
-Déjà!!! S’étonna Ethan en s’approchant.
-Oui. Bizarrement, leur langue ressemble aux écritures Forerunner. D’après la carte, on est ici, sur une petite planète du nom d’Ardegan. Dans ce qu’ils appellent la Bordure extérieure. Il y a deux autres planètes dans le système Ardeg, ou nous sommes, mais elles sont toutes inhabitées. La planète habitée la plus proche est dans ce système. C’est une planète du nom de Géonosis.
-Et il y a des gens ici? Demanda Ethan.
-Non. Cette planète est un vrai caillou. Y a bien eu quelques habitants, mais ils sont tous morts il y a une quarantaine d’années suite à une grande bataille. Ou notre ami en armure blanche a perdu la vie.
-Ok, trouve le plus de choses possible sur cette galaxie. Bryce, Alex et Bradley, continuez de fouiller ces ruines. Kristen, continue de fouiller. Moi, je vais prévenir Drayson qu’il peut faire installer la base.
Ethan sortit de la base, avant de retourner au Condor. Il s’installa dans la cabine de pilotage, avant d’activer la radio de bord.
-Amiral, ici Wolfson.
-Qu’est-ce qu’il se passe? Vous avez déjà crée un incident diplomatique?
-Absolument pas. C’était juste pour dire que vous pouvez faire descendre les Pods.
-Magnifique.
Une heure plus tard, le premier Pod de transport perça l’atmosphère, suivi de trois autres. Une base de tir fut rapidement construite, prémices de la première colonie extragalactique de l’UNSC. Aussitôt, des centaines d’ouvriers commencèrent à construire un générateur, une caserne, et une zone d‘habitations. Un cordon défensif fut rapidement établi autour de la base, et quand le soleil se coucha, plusieurs bâtiments avaient été mis en place. Dans les ruines, une équipe de chercheurs tentaient de décrypter les données du terminal, le tout supervisé par Kristen et Pierce.
-Alors amiral?
-L’équipage du Boston est en train de mettre en place une station de défense, ainsi que des docks spatiaux, l’Odyssée est prêt à partir explorer le système, et les vaisseaux cargo vont partir larguer les stations. Et dans un maximum d’une année standard, le cuirassé lourd Purgatoire sera complètement opérationnel.
-Il vaudrait mieux attendre, dit Ethan. Imaginez qu’on tombe sur plus fort que nous, si ils viennent nous attaquer, on ne pourra pas se défendre efficacement.
-Vous voudriez attendre? Demanda Drayson. Ça m’étonne de vous.
-Au moins six mois, le temps que la seconde vague arrive, et qu’on puisse créer une colonie digne de ce nom. Et puis, si les habitants de cette galaxie se font attaquer maintenant, on pourra en plus avoir le rôle du gentil sauveur galactique.
-On aura peut-être pas à attendre six mois, lieutenant, dit Drayson. Vous ne le saviez peut-être pas, mais les chercheurs sont en train d’adapter la technologie du portail Forerunner. Le Boston va installer celui qui se trouvait sur Chi Rho ici, et celui de la Terre est déjà sur Pharans. Le seul problème, c’est l’énergie. Pour que ça fonctionne, il faudrait puiser directement dans le cœur de la planète, et comme Pierce dit, si il se trompe, on verra le meilleur 4 juillet de notre vie.
-Alors laissons notre cher génie travailler tranquillement. En tout cas, il va falloir se faire un meilleur cordon défensif. Peut-être qu’en creusant quelques tranchées et…
Ethan se mit à proposer diverses améliorations à l’amiral Drayson, qui les écouta attentivement. Une fois le discours du Spartan fini, il dit à Ethan qu’il verrait ce qu’il pourrait faire, mais que ça prendrait du temps.

Dix mois plus tard.

-Scott, va faire un tour vers la station Echo-3, ordonna Ethan.
Scott faisait un tour des stations spatiales à bord d’un intercepteur SIERRA, quand soudain, l’alarme de proximité se fit entendre. Ethan regarda sur le radar, et vit deux petits échos apparaitre.
-Sergent Stroud, dit Drayson, préparez les canons électromagnétiques, mais n’ouvrez le feu que sur mon ordre. Et faites passer le message aux autres stations.
-Compris amiral.
En dix mois, Ardegan était passé d’une planète inhabitée et légèrement hostile, à une véritable colonie militaire, et qui plus est, la technologie du portail avait enfin pu être mise en pratique, avec succès, et ils avaient réussi à modifier leurs radios pour qu‘elle puissent transmettre sur les systèmes de com de cette galaxie. La petite base qui avait vu le jour s’était muée en cité tentaculaire, avec des millions d’habitants, et l’espace planétaire était désormais parsemé de nombreuses stations de défenses, entourant des docks marchant à plein régime. De plus, les deux autres planètes du système commençaient à être colonisées, mais pour l’instant, rien de bien important. Cependant, cette formidable expansion avait aussi crée des rumeurs, qui étaient rapidement parvenues jusqu’aux oreilles de la Nouvelle République, qui avait par conséquent envoyé des émissaires afin d’essayer d’établir des relations.
*
-Han, tu vas trop vite, ils vont nous tirer dessus si ça continue.
-Leia, tu pense vraiment qu’ils seraient aussi sauvages que ça? Demanda Han Solo. Luke, Leia pense qu’ils vont nous tirer dessus.
-Han, elle n’a peut-être pas tort, répondit le Jedi dans son comlink. En tout cas, ils nous envoient un comité d’accueil.
En effet, un escadron d’intercepteurs SIERRA, soit six chasseurs, se dirigeaient vers le Faucon Millénium et le X-Wing de Luke. Le comlink de Han grésilla, puis il entendit:
-Vaisseaux non-identifiés, vous vous trouvez dans l’espace planétaire de l’UNSC. Veuillez nous suivre ou nous serons obligés de vous abattre.
-C’est quoi l’UNSC? Demanda Han.
-Peut-être une organisation militaire, répondit Leia. 3PO, tu sais quelque chose à propos?
-Désolé princesse, mais je n’ai aucune données à ce propos dans ma mémoire.
-C’est pas grave, fit Han. On leur demandera.
Puis il grommela plus discrètement:
-Bouton d’Or est un idiot.
L’escadron d’intercepteurs se plaça autour des deux vaisseaux, avant de les conduire jusqu’à une immense station spatiale. En chemin, ils virent des vaisseaux de tailles et de formes diverses, dont de nombreux étaient en construction. Ils entrèrent dans un hangar, et on leur donna l’ordre de se poser. Puis une douzaine de soldats entourèrent le Faucon, et quatre autres braquèrent leurs armes sur le chasseur de Luke.
-Chewie, va ouvrir à nos nouveaux amis.
Le Wookie grommela quelques chose, se leva de son siège, avant de sortir du cockpit. Leia et Han se levèrent à leur tour, avant de sortir du Faucon. à leur droite, Luke était déjà hors de son X-Wing, et regardait les soldats en détail. Un des soldat s’avança, avant de dire:
-Qui êtes-vous?
-Nous sommes des émissaires de la Nouvelle République, répondit Leia. Nous sommes venus pour établir des relations diplomatiques.
Chewbacca descendit à son tour, et les soldats eurent un très léger mouvement de recul. Que seul Luke remarqua.
-Suivez-nous, ordonna le soldat.
Ils sortirent du hangar, avant de suivre un couloir.
-Ils ont l’air sympathique, plaisanta Han. En tout cas, ils sont bien armés.
-Han, tu ferais peut-être bien d’éviter de les braquer.
Ils montèrent dans un ascenseur, et le soldat retira son gant, avant de poser sa main sur un carré bleu, qui passa au vert. L’ascenseur s’ébranla, et ils montèrent rapidement. Quand les porte s’ouvrirent, ils suivirent un second couloir, avant d’arriver devant une double porte gardé par deux créatures bipèdes armées de lances.
-Ils nous attendent, dit le chef.
L’un des aliens se tourna vers son compagnon, avant d’aboyer quelques mots dans un langue inconnue à son compagnon. Ce dernier appuya sur un bouton, et les portes s’ouvrirent. Les quatre émissaires entrèrent, suivis du chef des soldats. Ils étaient dans une petite salle de conférence, avec une table, une dizaine de chaises et un écran géant. Deux personnes discutaient, l’un assez vieux, les cheveux grisonnant, avec un uniforme blanc à galons, l’autre était beaucoup plus impressionnant, avec son armure rouge et son casque à visière dorée. Il devait faire la même taille que Chewbacca, mais était plus large d’épaules. Et Han n‘aurait pas été surpris si ce type était capable de battre un Wookie en colère à mains nues. Il ne cessait de jouer avec un couteau, ce qui énervait son interlocuteur.
-Bordel lieutenant, arrêtez avec ce couteau. Nos invités sont là.
-Capitaine, vous pouvez nous laisser, dit le lieutenant.
Luke, Leia et Han s’assirent, mais Chewbacca resta debout. Cependant, Han fut un peu troublé. On disait de ces gens qu’ils ne venaient pas de leur galaxie, or, il les comprenait quand ils parlaient. C’était peut-être un coïncidence. Or l’ex-contrebandier ne croyait pas aux coïncidences. Par simple mesure de précaution, il posa la main sur la crosse de son vieux DL-44.
-Euh…bonjour, fit Leia.
-Francis, je crois que mon armure leur fout les pétoches, s'exclama Ethan en rangeant son couteau.
-Pas du tout, rétorqua Han.
-Lieutenant, grogna Drayson. Bonjour, je suis l’amiral Drayson, et voici le lieutenant Wolfson. J’ai cru comprendre que vous veniez en tant qu’émissaires.
-En effet, dit Luke. Nous avons entendus parler de vous à travers des rumeurs, et nous voulions en avoir le cœur net.
-Nous ne sommes ici que depuis quelques mois, dit Ethan. Mais je suis heureux qu’on ait parlé de moi.
-Vous n’êtes ici que depuis quelques mois? Donc ce qu’on dit est vrai? Vous n’êtes pas de notre galaxie?
Drayson expliqua la situation de l’UNSC dans cette galaxie, et une fois son résumé terminé, le Spartan dit:
-En gros, on est venus ici pour vous sauver les miches.
-Et ou sont ces ennemis? Demanda Luke.
-Le seul problème, c’est qu’on est allés voir au coordonnés qu’on avait, mais il n’y avait plus rien. Soit ils se sont barrés, soit ils se sont installés quelques part. Ca fait sept mois qu’on essaye de trouver un site convenable ou ils auraient pu s’installer.
-Et ou avez-vous cherché? Demanda Luke.
-À peu près partout dans ce que vous appelez la Bordure extérieure. Il n’y a que dans le système d’Helska, le système Julevien, le système Ruurien et le système Gand, et dans un endroit peu sympathique ou on a étés accueillis à coup de canons.
-Tiens, il faut justement qu’on se rende sur Sernpidal, dit Han. C’est dans le système Julevien. Vous n’aurez qu’à venir avec nous. Comme ça, vous pourrez voir si vos agresseurs se trouvent là-bas. Et pour le coin dont vous nous parlez, vous n’avez rien à craindre, ils n’y a aucune chance qu’ils soient là-bas.
-Lieutenant, choisissez une de vos équipe de Spartans, elle ira avec le capitaine Solo. Vous, vous irez dans le système Ruurien avec la seconde flotte, pendant ce temps, la première flotte ira dans le système de Gand. Et ensuite, vous irez dans le système d’Helska.
-J’ai pu voir que vous aviez de nombreux vaisseaux, dit Luke en changeant de sujet.
-Eh oui, dit Drayson. Notre flotte s’est considérablement agrandie depuis notre arrivée, surtout depuis que nous utilisons le portail Forerunner.
-Le portail? Demanda Leia. Qu’est-ce que c’est?
-C’est un artéfact qui permet de se déplacer immédiatement d’un point à un autre, n’importe ou dans l’univers, dit un scientifique en arrivant. Il y en a un ici, et un autre dans notre galaxie d’origine.
-Mesdames et messieurs, je vous présente le professeur Nicholas Pierce. C’est grâce à lui que le projet MIRAGE a vu le jour.
-En tout cas, dit Ethan, nous sommes obligés de rester sur ce monde, quoi qu’il nous en coute.
-Et pourquoi? Demanda Luke.
-Car si les défenses d’Ardegan venaient à tomber, cela ouvrirait une immense porte à des personnes ayant de mauvaises intentions, dit Pierce.
L’amiral se leva, avant de dire:
-Vous aimeriez peut-être faire une visite de la station?
-Avec plaisir, s’exclama Han en se levant. Je commence à avoir mal aux jambes à rester là sans rien faire.
Ils sortirent de la salle de conférence, avant de descendre d’un étage. Ils leur montrèrent tout d’abord la salle de contrôle, puis les zones d’habitation, l’aire d’entrainement, le hangar, la salle des carte, la salle des archives…pendant la visite, Luke s’approcha du Spartan, et dit:
-Pardonnez mon manque de tact, mais vous êtes différent des autres soldats que j’ai pu voir sur cette station.
-C’est normal, dit Ethan. Je ne suis pas un soldat normal. Je suis un Spartan.
-Un Spartan?
-Un super-soldat si vous voulez. Entrainés pour être les meilleurs. Il n’y a quasiment plus rien de naturel chez un Spartan.
-Pourquoi?
-On subit tout un tas de modifications génétiques et physiques. On saute plus haut, on court plus vite, on frappe plus fort…le top du top en matière de soldats. Le seul problème, c’est qu’on coute cher, donc on est pas très nombreux. Moins de cinq cent.
-C’est quand même nombreux, dit le maitre Jedi.
-Pas quand on a des milliards de soldats.
-Et vous occupez un poste important?
-Oui, répondit Ethan. J’ai le titre pompeux de commandant en chef des forces Spartans. Mais je suis aussi pilote. Et j’ai une flotte sous mes ordres. Et vous, c’est quoi un Jedi?
-Vous préférez la version pour les néophytes ou pour les connaisseurs? Demanda Luke.
-La version pour les nuls.
-Alors disons en résumé qu’un Jedi est un garant de la paix qui maitrise des pouvoirs qui lui sont donnés par la Force. La Force est une énergie mystique présente dans chaque être vivant. Certaines personnes peuvent s’en servir, et dès lors, elles peuvent devenir des Jedi.
-Ça a l’air cool, dit Ethan.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Et voila, c'est la fin du premier chapitre. Alors content? Pas contents? Vous avez de la chance pour l'instant, les hcapitres vont arriver assez vite, mais à partir d'un moment, le temps entre chaque post va devenir un chouilla plus long.
Et pardonnez moi si il y a quelques termes que vous trouvez trop vulgaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain
Admin
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 23
Localisation : New York, Little Italy, au domaine Corleone

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 17:25

J'aime bien. Je trouve cette fic plutôt passionnante. J'ai hâte de voir la suite, pour voir à partir de quand les ennuis vont commencer. Par contre, une question :tu vas peut être dire que je fais un peu mon rabat-joie, mais est ce que ta fic se déroule avant ou après la guerre contre les Yuuzhan Vongs ? (c'est à cause de la présence de Chewie). Cependant, pour ton site, mon antivirus m'empêche d'y accéder. Il dit qu'il fait parti d'une liste de sites potentiellement dangeureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yodada
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 20
Localisation : Coruscant

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 17:28

C'est toi qui à fait tout ça ? Mes respects !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 17:55

Yodada> Oui, j'ai absolument tout fait. Comme je l'ai dit plus haut, j'en suis déjà à 107 pages Word. Et c'est loin d'être fini.
Parrain> Ah. Si tu peux pas y accéder... et en plus, je connais pas d'autres sites. Et ma fic commence quelques mois (dix pour être précis) avant, mais le gros de l'histoire (dès le prochain chapitre en fait) se déroule pendant. Et l'épilogue se passera après. J'ai déjà les traits de l"histoire en tête. Reste pmus que les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yodada
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 20
Localisation : Coruscant

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 18:01

Bah bravo vraiment. Je t'avoue que j'ai pas eu le temps de lire encore mais des que je peux je m'y met.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain
Admin
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 23
Localisation : New York, Little Italy, au domaine Corleone

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 19:41

Faudrait que tu te trouves un éditeur et que tu te publies (si c'est le cas, je l'achète sans plus tarder).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yodada
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 20
Localisation : Coruscant

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 20:03

Parrain a écrit:
Faudrait que tu te trouves un éditeur et que tu te publies (si c'est le cas, je l'achète sans plus tarder).

C'est super galère. Désolé Jaller mais je pense pas que tu y arrive :/ (mon père à écrit deux livres mais n'as jamais trouvée d'éditeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 20:46

Oh, mais je n'ais jamais dit que je comptais la publier. A la rigueur l'envoyer à mes amis par mail, je veux bien, mais je n'ais pas assez de culot pour essayer de publier une histoire dont presque rien ne m'appartient.
Pour cela, il faudrait créer son propre univers, avec ses propres personnages, sa propre histoire, et son propre style d'écriture. (ça fait beaucoup de propre, tout ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parrain
Admin
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 23
Localisation : New York, Little Italy, au domaine Corleone

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Dim 18 Mar - 20:53

Je disai surtout pour blaguer. Je savais très bien qu'il y avait de trop nombreux obstacles pour que tu puisses le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaller
Maître Posteur
Maître Posteur
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu secret, à préparer l'Opération Danton

MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   Ven 23 Mar - 17:33

Salut, salut, chers lecteurs. Qui dit nouveau design dit aussi nouveau chapitre!!! Sans plus attendre, le voici. Comme toujours, j'ai essayé d'enlever le plus d'insultes et autres choses choquantes, mais si j'enlevais tout...un Yuuzhan Vong n'a jamais vécu d'amour et d'eau fraiche, aux dernières nouvelles en tout cas.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Chapitre deux: Le feu aux poudres.

-Lieutenant, nous serons sur site dans moins d’une heure.
-Merci matelot.
Le lieutenant Wolfson était à bord de son vaisseau, un cuirassé léger Spartiate nommé le Renaissance. Long de deux kilomètres, pour six-cent mètres de large, avec ses cinq moteurs, ses quatre canons AM à l’avant, son double hangar assez vaste pouvant accueillir un total de trois-cent quatre-vingt cinq chasseurs, et assez d’armes pour réduire un Supercroiseur Covenant à l’état de débris. La seconde flotte, qui était aussi réputée pour sa gentillesse que l’escadron Hunter, d’où son surnom de Spartan Fleet, était composée du Renaissance, de deux cuirassés Arès (des bâtiments long de six kilomètres, ressemblant étrangement à des Venators de l’Ancienne République), de six croiseurs Hammertown (des vaisseaux longs de sept-cent mètres, larges de trois-cents à l‘arrière, dont l’armement était principalement composé de canons lourds et de canons à plasma), un croiseur Strike (des petits vaisseaux équipés d’armes Covenantes) et d’une dizaine de patrouilleurs MC-60, des petits vaisseaux prévus pour la lutte anti-chasseur.
Ethan se trouvait sur la passerelle, à contempler les cartes spatiales offertes par la Nouvelle République, celles trouvés dans les ruines d’Ardegan datant d’il y a plus de quarante ans. La principale planète du système Ruurien était Ruuria, une planète tropicale avec un niveau technologique standard, un taux d‘urbanisation des plus faible, et réputée pour ses universités.
À côté de lui se trouvait le commandant Steve McKallen, chef du bataillon Delta des ODST, les troupes de choc de l’UNSC, ainsi que le colonel Patrick Sanders, du corps des marines, et le capitaine de vaisseau Amanda « Amy » Johannsen, responsable du Renaissance quand Ethan n‘en prenait pas le commandement ou qu‘il était occupé à se battre.
-Alors? Demanda McKallen.
-Désolé pour toi Steve, mais tu ne vas pas avoir beaucoup de boulot, répondit Ethan. On va surtout la jouer dans l'espace. C’est seulement si il y a ces extraterrestres au sol que tu pourra t’éclater un peu. Amy, tu peux dire aux autres vaisseaux de faire chauffer les canons, j’ai un mauvais pressentiment.
-Tout de suite.
Le capitaine de vaisseau Amanda « Amy » Johannsen faisait partie de cette jeune génération d’officier extrêmement compétents, comme le prouvait sa carrière. Elle était entrée dans la marine à l’âge de dix-huit ans, comme ses deux frères, ainsi que son père, mort face aux Covenants lors de la Reconquête de Reach. Dix ans après son entrée dans les forces de l'UNSC, elle était la première femme officier à se voir remettre le commandement d’un bâtiment aussi important tant stratégiquement que symboliquement que le Renaissance à un âge aussi jeune. Ainsi que de toute la seconde flotte.
La jeune capitaine se dirigea vers la station com, et Ethan se tourna vers les deux autres.
-Vous pensez qu’il y aura du grabuge? Demanda Sanders.
Le colonel Patrick Sanders était un vétéran de la guerre Humain-Covenant, ou il avait perdu un bras, aujourd‘hui remplacé par une prothèse. C’était un homme franc et direct, qui accordait difficilement sa confiance, et qui avait pour devise « le premier à descendre, le dernier à remonter. ».
-Disons que j’ai toujours été d’un naturel prudent quand il s’agit de mon vaisseau, répondit Wolfson.
-Ouais, parce que pour le reste…fit l’ODST.
Steve « Bulldog » McKallen était un jeune homme d’à peine trente ans, qui s’était enrôlé dans l’armée treize ans plus tôt, après avoir menti sur son âge. Quand son sergent-instructeur avait découvert la supercherie, le jeune adolescent avait été envoyé chez les Orbital Drop Shock Troopers, les « Hell Jumpers » dans l’argot militaire. Depuis, il s’était fait une réputation d’ homme de Cro-Magnon, dont les états de service disaient long sur la personne: décoré à de nombreuses reprises pour son courage et sa bravoure, réprimandé presque autant de fois pour diverses raisons, de la simple insubordination à l’agression sur un officier supérieur. Promu six fois, et rétrogradé quatre fois, dont les hommes sous ses ordres disent que c’est « le genre d’homme qu’il faut avoir avec soi quand ça tourne mal…mais que vous ne présenteriez JAMAIS à votre sœur. »
-Parce que tu crois que tu es mieux? Demanda Ethan.
-Bien sûr. Tout le monde sait que les ODST sont meilleurs que les Spartans.
-Rappelle-moi ce qu’il s’est passé sur Epsilon Eridani avec les rebelles? Fit le lieutenant. Qui a sauvé les miches de qui? On a été obligés de faire venir toute une flotte pour sauver CINQ mecs.
-Hum hum, fit Sanders.
-Désolé Patrick. Donc, je disais que ça risque sûrement de se passer dans l’espace, et que JE mènerais l’assaut avec MON escadron. Toi, tu regarde les vrais pros faire.
-Il serait plus prudent de préparer les Condors, rétorqua le marine. Si jamais les extraterrestres sont ici, il faudra les déloger à coup de fusil, et sinon, nous les empêcherons de se poser grâce à nos Wolverines.
-C’est vrai, je n’avais pas pensé à ça, avoua le lieutenant Spartan. Allez Bulldog, va préparer ta bande de casse-cou.
-Tout de suite, chef!!!
Le commandant McKallen partit, laissant Sanders et Wolfson seuls.
-Des fois il est vraiment gonflant, grommela Ethan.
-Au fait, à quoi ressemblent les Ruuriens? Histoire que mes hommes ne tirent pas dessus par erreur.
-A des grosses limaces avec des yeux rouges, répondit Ethan. Et les plus vieux à des grosses abeilles avec des ailes de toutes les couleurs. Comme le drapeau de la Gay Pride, mais en plus joli.
Le colonel partit à son tour, laissant Ethan seul. Il sortit à son tour de la passerelle, avant de suivre le dédale de couloirs, d’escaliers et d’ascenseurs menant à sa cabine. Il ferma la porte, avant de retirer une à une les parties de son armure, ne gardant que la combinaison noire qu’il rangea dans une caisse. Puis il en attrapa une autre, ou se trouvait une autre armure. Ethan en avait quatre. Celle qu’il portait habituellement, la EVA rouge, une Mark VI couleur sable, l’armure qu’il portait à ses débuts, une EOD noire, pour les opérations nocturnes, et une Hayabusa blanche, pour les cérémonies officielles. Finalement, il garda la EVA, qu’il posa sur le bureau.
Soudain, il entendit quelques coups à la porte, et alla ouvrir:
-Ah, Amy. Rentre.
La jeune femme rentra dans la cabine, et Ethan ferma la porte. Puis il s’approcha de la capitaine, avant de l’embrasser. Cette dernière répondit au baiser, avant de murmurer:
-Tu m’as manqué, Ethan.
Les deux militaires avaient commencés à avoir une liaison quatre ans plus tôt, mais ils avaient du la garder secrète. Les seules autres personnes à être au courant étaient Scott, mais ce dernier savait tenir sa langue, et la mère d‘Amy. Cependant, Amy n’était arrivée que deux mois plus tôt, car on avait eu besoin d’elle de toute urgence sur Reach, son monde natal.
-Toi aussi, répondit le lieutenant. Alors, comment tu trouve cette nouvelle galaxie?
-Bof. Mais du moment que je peux te voir un peu…
La radio d’Ethan se mit à crachoter, et le Spartan grommela:
-Bordel. Qui c’est?
-C’est Scott. On vient de sortir de l’hyperespace.
-Compris. Est-ce qu’il y a nos nouveaux ennemis dans le coin?
-Pour l’instant, non.
-Ok, fit Ethan. Prépare le chasseur, on va faire un tour autour de la planète.
Il reposa sa radio, avant de dire:
-Désolé, le boulot.
-Pas grave. Veille sur toi.
-Et toi sur mon vaisseau. Et sur toi aussi.
Ethan renfila son casque, avant de filer en vitesse jusqu’au hangar. Scott se trouvait déjà à son poste, et les portes du hangar tribord s’ouvraient lentement. Il s’installa dans son siège, se sangla, avant de procéder à l’appel de son escadron. Ils sortirent, avant de virer vers la planète.
*
-Renaissance, ici Hunter leader. Rien à signaler pour l’instant. On refait le tour de la planète une dernière fois, avant d’aller au point de RV avec la première flotte.
-Hunter leader, vous allez être déçu, mais je détecte de nombreux points de sortie hyperspatiaux. Les extraterrestres lancent une attaque.
-Déployez les escadrons, ordonna Ethan. Et faites avancer les vaisseaux, les Hammertown en tête.
Puis il passa sur le canal de son escadron, avant de dire:
-Escadron Hunter, il est temps de mériter notre paie.
-Euh boss, fit Kim, on est pas payés.
-Kim, ta gueule, fit Jake.
-Et tu te trompe, on est payés. Un salaire de misère, mais c'est un salaire quand même.
L’escadron se dirigea vers la zone d’arrivée des envahisseurs, et les skippers ennemis se ruèrent sur eux. Cependant, les pilotes ennemis ne faisaient pas le poids, et la première vague ennemie fut rapidement mise en déroute.
-Eh, fit Alex, ces mecs doivent avoir les boules!!! Ils se font botter le train par sept chasseurs.
-Hunter deux, tu as trois skippers au fesses, s'exclama cinq.
Le voyant de communication externes d’Ethan se mit à clignoter, et il passa sur le canal approprié:
-Oui?
-Lieutenant Wolfson, ici Black leader. Besoin d’un coup de main?
-Avec plaisir. Et en plus, regardez. On vous en a laissé plein.
Soudain, l’icône d’Alia, l’I.A d’Ethan se mit à clignoter en rouge.
-Black leader, je dois vous laisser, j’ai rendez vous avec ma conscience.
Il ferma le canal, avant de dire:
-Quoi?
-Lieutenant, vous êtes pris pour cible par de nombreux chasseurs. Il semble que l’ennemi vous considère comme une grande menace.
-Et tu étais vraiment obligée de me déranger pour ça?
-C’était seulement pour vous conseiller de faire plus attention, dit Alia.
-Pas de panique, ma vieille. C’est pas aujourd’hui qu’on creusera ma tombe.
Il ralluma son canal, avant de dire:
-Trois, cinq...six et sept, occupez-vous de repousser les skippers le plus loin de la planète.
-Et vous? Demanda Doug, alias cinq.
-Je vais dégommer du croiseur.
Ethan fit partir son chasseur en vrille, avant d’enfoncer la gâchette des canons. Trois skippers furent détruits, et un autre gravement touché.
-Hunter leader, ici contrôle Reapper. Il serait plus prudent de dégager de cette zone, il va bientôt y faire très chaud.
Ethan comprit tout de suite, et monta en chandelle, afin d’éviter un tir de barrage d’ogives nucléaires SHIVA, la principale arme atomique de l’UNSC. Son DST-23 évita la vague IEM de justesse, avant de se replonger dans la mêlée. Il s’éloigna légèrement de l’escarmouche principale, avant de faire demi-tour et foncer vers un vaisseau difforme, qui semblait composé de restes d’autres vaisseaux organiques. Ce vaisseau devait faire au moins sept kilomètre de long, et une centaine de skippers formaient un écran défensif anti-chasseur.
-Contrôle Renaissance, ici Hunter leader. Demande tir de barrage suivi d’un tir de canon AM sur le quadrant Delta-1-Lima-Foxtrot-44.
-Compris Hunter leader.
-Et quadruple dose, s’il vous plait.
Ethan vira à bâbord, avant de regarder les canons lourds de son vaisseau faire feu. Les trous noirs aspirèrent les tirs, mais ne purent stopper les quatre obus de canon AM. L’un des obus transperça le vaisseau de part en part, qui fut secoué par une série d’explosions. Derrière le Renaissance, le Reapper appuya le tir d’une salve de canons à plasma, alors que le Boston larguait ses ogives SHIVA. L’énorme vaisseau ennemi ne put résister à ce feu nourri, et il implosa, tuant sur le coup une petite partie des skippers.
Soudain, le Sydney (un cuirassé Arès) fut détruit, son générateur d’énergie touché par un tir ennemi.
-Non d'un Flood, jura Ethan.
Son regard se dirigea vers le coupable, un énorme vaisseau, semblable à un morceau de corail géant, avec des « bras » rouges, d’où partaient les skippers.
-Escadron Hunter, dirigez-vous vers le truc avec les machins rouges.
-Pardon? Firent tous les membres de l’escadron.
-Bon, suivez-moi. Escadron Black, ça vous tente une petite virée?
-Avec plaisir, répondit Black leader. Au fait, le Renaissance est en train de se préparer à tirer un missile Nova. Ils seront prêts à faire feu dans treize minutes.
« Amy est vraiment en rogne, se dit Ethan. Ses deux frères servaient sur le Sydney. »
-Ok, merci pour l’info.
Treize chasseurs se regroupèrent, avant de foncer vers le vaisseau de guerre ennemi. Les skippers ennemis vinrent à leur rencontre, et une féroce escarmouche débuta. Les DST-22 de l’escadron Black faisaient des ravages parmi les forces ennemies, mais un, puis deux chasseurs de l’UNSC furent détruits.
Le minuteur sur l’écran d’Ethan affichait six minutes, ce qui était largement suffisant pour marquer le vaisseau ennemi à l’aide des pointes de guidage (des balises crées pour être placées à un endroit cible, et ou des missiles à tête chercheuse se dirigeraient en priorité)
-Black leader, est-ce que vous avez des pointes de guidage?
-Affirmatif, répondit le pilote. Vous pensez à ce que je pense?
-Sûrement. Scott, arme les tubes avec les missiles Seraph.
-Ok lieutenant. Dès que j’aurais flingué ce trou du cul qui nous lèche les réacteurs.
-Scott, passe toute la puissance disponible sur les boucliers arrière.
-Boss, vous allez pas faire ça?
-Major, faites ce que je vous dit!!! S’écria Ethan.
Scott s’exécuta, faisant passer toute l’énergie disponible sur les boucliers arrières. Ethan approcha son doigt du bouton d’arrêt des réacteurs, avant de l’enfoncer. Le DST-23 décéléra brutalement, trop pour le skipper que s’écrasa contre les boucliers, sans causer de dommages à la coque.
Puis le copilote rééquilibra le débit d’énergie, et Ethan dit:
-Ça y est tu peux m’armer ces foutus tubes?
-Ethan, ne refait plus JAMAIS ça!!! S’exclama le major en entrant la commande. Mais n’empêche, c’était trop cool.
Le pilote redémarra, avant de se diriger vers le vaisseau-cible. Une fois à portée de tir, il effleura le bouton des canons Gauss, avant de tirer une salve de missiles. Le vaisseau de guerre, qui était occupé ailleurs, se reçut et les obus, et les missiles.
-Hunter leader, ici contrôle Renaissance. vous feriez bien de remonter fissa dans le hangar, il reste moins d’une minute avant le tir de Nova. Et une trentaine de skippers veulent vous dire bonjour.
-Eh bien moi, je leur dit au revoir, et bon voyage en enfer!!!
Ethan poussa ses réacteurs au maximum, tout en voyant le temps défiler rapidement, trop à son gout. De plus, les artilleurs aux commandes des tourelles LAAV du cuirassé tiraient légèrement trop près à son gout.
-Ethan s’exclama Amy dans la radio, dépêche-toi. Il ne reste que trente secondes!!!
-Je-Fais-Ce-Que-Je-Peux, rétorqua Ethan.
À présent, il voyait les portes du hangar tribord se refermer, et il crut un instant qu’il allait être trop court. Cependant, son chasseur passa aisément, et les portes se fermèrent dans un grincement. Aussitôt, le bouclier anti-IEM s’enclencha, et Ethan se rendit le plus vite possible à la baie d’observation la plus proche. Au moment ou il arrivait, il entendit:
-Mise à feu dans quatre, trois, deux…mise à feu.
Le tube principal, situé entre les quatre canons AM s’ouvrit, laissant passer l’arme de destruction massive la plus puissante jamais crée par l’UNSC d’où son surnom officiel de « tueur de planètes » et celui plus officieux de « c‘est c’lui qui l’a qui pète. » . Le missile Nova avait été crée à partir de la bombe du même nom. Le missile prit rapidement de la vitesse, filant de plus en plus vite sous l’effet de la fission se son cœur. De plus, pour un rendement maximal, l’enveloppe externe était prévue pour durer le plus longtemps possible. Les trous noirs ne mirent pas assez de temps à se former, et l’arme atomique percuta la coque de plein fouet. Une sphère blanche se forma, avant de commencer à s’étendre, avalant tout sur son passage. Puis la vague électromagnétique déferla vers la flotte de l’UNSC, mais fut stoppée par les boucliers anti-IEM des vaisseaux. La sphère blanche continua de s’étendre, engloutissant la quasi-totalité du vaisseau ennemi, quand elle commença à rétrecir, de plus en plus vite, avant de libérer une vaque d'énergie destructrice encaissée par les boucliers standard des vaisseaux. À la place, il ne restait que quelques traces d’un vaisseau qui devait sûrement contenir plusieurs milliers de passagers, mais Ethan s’en fichait.
Il se tourna, avant de remonter sur la passerelle.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Et voila, c'est la fin du deuxième chapitre. Oui, je sais, je suis méchant avec les Yuuzhan Vong; et oui, les Spartans ne sont pas dees machines, ils éprouvent des sentiments, donc oui, ils peuvent tomber amoureux.
Je vais tenter de vous poster le chapitre 3 le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Spartan dans la galaxie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Spartan dans la galaxie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a longtemps, très longtemps, dans une galaxie lointaine, Cal' et Aby étaient amoureux.
» Remaniement Ministériel, qui prend les décisions ?
» Un touriste dans l'infinie galaxie
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Star Wars  :: Espace communautaire :: Fanart-
Sauter vers: